Accompagnement vers l’emploi : la CGT déplore la disproportion entre les engagements du gouvernement et les moyens

La réunion du conseil d’administration de l’Unédic, le 26 juin prochain se tiendra sur fond de slogans hostiles à la réforme de l’assurance chômage. Une manifestation est prévue devant le siège de l’organisme, à l’initiative de personnes privées d’emploi d’intérimaires et d’intermittents du spectacle, rejoints par la CGT de Pôle emploi. Motif : restriction des droits et manque de moyens pour accompagner efficacement les chômeurs vers l’emploi.

 

Après avoir planifié des suppressions de postes à Pôle emploi d’ici à la fin du quinquennat, le gouvernement vient d’annoncer dans le cadre de la réforme de l’assurance chômage, l’embauche de 1000 conseillers supplémentaires.

 

La CGT note qu’il s’agira de CDD et souligne que ce renfort « pour trois ans  n’est pas à la hauteur de nos besoins. Il ne compense nullement les suppressions de postes de ces trois dernières années ».  Le syndicat n’est pas plus rassuré par la sous-traitance du suivi des demandeurs d’emploi en situation de précarité, également envisagé par le gouvernement.