Adhérents et locaux de la CFDT cibles d’attaques

Les locaux de l’union départementale de la CFDT à Marseille et ceux de la structure territoriale de Dijon ont été vandalisés à Marseille et à Dijon, dans la foulée des manifestations du 5 février. Les adhérents du syndicat présents sur place ont été insultés. «  À Dijon, les individus en question étaient même cagoulés »,  disent les victimes.

 

« Aucune divergence ni aucune colère ne peuvent justifier ces violences », déplore l’organisation. Elle fait savoir qu’elle portera plainte.