Assurance Chômage : le Groupement des professions de services favorable à l’idée d’un nouveau contrat de travail

Le Groupement des professions de services (GPS) adhère à l’idée d’un nouveau contrat de travail que défend le Medef. « Une des innovations porteuses d’espoir pour l’avenir pourrait être de gommer la dualité CDI- CDD avec la mise en place de dispositifs tels qu’un socle commun de droits pour les salariés ». Le groupement plaide pour un « statut de l’actif » depuis 2015 et pour l’élaboration de nouvelles modalités contractuelles permettant de répondre à la fois aux besoins de flexibilité des entreprises et de sécurité et de mobilité des salariés. « Ces solutions auraient pour vertu d’assurer un continuum de garanties compatible avec des trajectoires professionnelles de plus en plus variées », considère le mouvement.

 

À l’inverse, le groupement présidé par Christian Nibourel (Photo) , estime que « la taxation des contrats courts ou des fins de contrats serait contre-productive. Une telle disposition, en alourdissant le coût du travail, nuirait à la création d’emploi ».