Audencia Business School veut apprendre aux femmes à mieux négocier salaire et augmentation

Baptisé NégoTraining, ce projet s’adresse exclusivement aux femmes. Il a pour objectif de les former à la négociation salariale au sens large. Gratuitement.

 La business school a flairé le bon coup. L’écart de salaires entre femmes et hommes est est évalué à 17,4 % en France. Il s’explique par des politiques erratiques des entreorises et le poids des habitudes managériales, mais aussi par le manque d’audace ou d’appétence du pronnel féminin sur cette question précise. « L’accompagnement à la négociation est un des leviers majeurs pour réduire cet écart, en marge d’une sensibilisation auprès des entreprises et de la lutte contre les stéréotypes », résument les promoteurs.

 

La chaire RSE d’Audencia a co-construit et pilote un projet inédit en France, qui s’inscrit dans le cadre e la Plateforme RSE de la métropole nantaise. Depuisseptembre, des modules de formation gratuits, en collectif, et animés par des experts de l’égalité professionnelle sontproposés pour donner aux femmes les clés d’une négociation réussie. Cela inclut le salaire, mais également la rémunération variable, la flexibilité du temps de travail, les avantages en nature ou encore l’accès à la formation. La démarche s’inspire d’une initiative née à Boston, prend la forme d’ateliers accessibles aux femmes salariées ou en poste, domiciliées à Nantes Métropole. Une centaine de candidates en bénéficieront, gratuitement, d’ici à fin octobre.

 

La démarche s’inspire d’une initiative née à Boston. Elle prend la forme d’ateliers accessibles aux femmes salariées ou en poste.