Ce que les entreprises attendent des jeunes cadres

À en croire une étude de l’Edhec NewGen Talent Centre, les premières qualités transversales (soft skills) que les recruteurs attendent des jeunes talents sont : le sens du résultat, l’engagement et la motivation. Ce bloc est noté 8,4 sur 10. Il est à égalité avec la capacité à apprendre et à se développer. En troisième lieu, les entreprises privilégient l’habileté relationnelle, notée 8,3 sur 10. 

 

Les recruteurs français se distinguent de leurs homologues étrangers. Ces derniers attachent au moins autant d’importance au leadership et à la créativité. L’Edhec NewGen Talent Centre souligne par ailleurs que l’ordre d’importance des points forts attendus varie selon les fonctions et les secteurs d’activité. Ainsi,  l’engagement importe plus pour les fonctions financières et le conseil, tandis que la capacité à apprendre passe en premier dans le marketing et la communication. Tout naturellement,  l’habileté relationnelle est un must dans le domaine commercial, tout comme en matière de gestion de projets.

 

Créé en 2013, L’Edhec NewGen Talent Centre a vocation à « observer, interroger les nouvelles générations au travail afin qu’elles s’intègrent mieux sur le marché de l’emploi ». Il est dirigé par r Manuelle Malot, directrice carrière et prospective de a business school.