Confédération européenne des syndicats : Laurent Berger passe haut la main

Laurent Berger assuré d’être le prochain président de la Confédération européenne des syndicats (CES), à l’issue du congrès de Vienne (14 au 18 mai prochain). Après un débat interne au sein des instances dirigeantes de l’organisation, le secrétaire général de la CFDT a été « nominé pour être élu président », en remplacement du belge Rudy De Leew, issu de la FGTB, en poste depuis 2015. L’hypothèse de la candidature unique qui irrite la CGT et FO n’allait pas de soi. Dans une relative opacité, la CES a hésité entre plusieurs modalités,  jusqu’à la date limite de dépôt des candidatures, le 31 janvier dernier.

 

Le président de la CES est élu pour un seul mandat. Le poste est non exécutif, la gestion de l’organisme étant assurée par le secrétaire général. Laurent berger n’aura donc pas à quitter son poste de timonier de la CFDT.