Égalité salariale femme homme : les écarts sont plus prononcés chez les indépendants

Selon l’Insee qui s’appuie sur les revenus des  non salariés en 2016 et 2017,  « à secteur égal, les femmes gagnent en moyenne 32 % de moins que les hommes ». A l’échelle nationale, tous secteurs salariés inclus, le gap est estimé à 15,4%.

 

En 2017, les non-salariés (hors agriculture) empochaient en moyenne 3 580 € ar mois, contre 3 440 € l’année précédente.  Des inégalités demeurent, selon les activités. Cela va de 1 200 € dans le commerce de détail hors magasin à 8 870 € pour les médecins et dentistes

 

Les micro-entrepreneurs ont plus de difficulté à joindre les deux bouts,  compare l’institut. Ils retiraient en moyenne 470 € mensuels de leur activité 2016. Les améliorations sont sensibles, sans marquer des ruptures :  4% en 2017 par rapport à l’exercice précédent.

 

Au total,  tous modes d’exercice et statuts confondus, il y avait fin 2017, 3,2 millions de personnes exerçant une activité non salariée, dont 0,4 million dans le secteur agricole. Hors secteur agricole, un tiers des non-salariés sont micro-entrepreneurs. Entre 2016 et 2017, les effectifs de micro-entrepreneurs progressent de nouveau fortement, alors que ceux de non-salariés classiques diminuent pour la quatrième année consécutive.