Emploi : l’éclaircie se confirme, constate la caisse nationale des Urssaf

Selon l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), les effectifs salariés du secteur privé ont augmenté de 0,4 % au dernier trimestre 2017, soit 81 000 postes supplémentaires. L’éclaircie est sensible dans toutes les régions, à l’exception de la Corse.

Les effectifs salariés du secteur privé augmentent de 0,4 % (+  81 000 postes) au quatrième trimestre 2017, comptabilise l’agence. Cette hausse intervient après une poussée de + 0,3 % au trimestre précédent. Sur un an, la progression atteint 1,5 % , pour 276 000 postes supplémentaires. Sans tenir compte de l’intérim, la hausse s’établit à de 0,4 % sur le trimestre et à 1,3 % sur un an (+  220 000 postes). Dans l’industrie, les effectifs salariés affichent une hausse de 0,2 % (+ 6 000 postes environ), après une quasi-stabilité au trimestre précédent. La dernière augmentation avait été enregistrée au troisième trimestre 2011.

 

Sur un an, les effectifs sont stables. Dans la construction, les effectifs salariés accélèrent nettement au quatrième trimestre 2017 : + 1,0 % (+  13 000 postes) après + 0,2 % au trimestre précédent. Sur un an, ils augmentent de 2,3 %, soit +  31 000 postes. Dans le tertiaire hors intérimaires, les effectifs salariés augmentent de 0,4 % (+  46 000 postes), après + 0,3 % au trimestre précédent. Sur un an, la hausse est de + 1,5 %, soit +  190 000 postes. Cette augmentation est notamment portée par les activités informatiques, les activités juridiques de conseil et d’ingénierie et le secteur de la restauration. Les effectifs intérimaires progressent ce trimestre de 2,1 % après une hausse de 1,5 % au trimestre précédent. Sur un an, ils augmentent de 8,2 %, soit +  56 000 postes.

 

Dans le même temps, le salaire moyen par tête (SMPT) progresse de 0,6 % au quatrième trimestre 2017, après une hausse de 0,4 % au trimestre précédent. Précise l’Acoss. Sur un an, il croît de 2,2 %. Le gain de pouvoir d’achat est net : en comparaison, les prix à la consommation de l’ensemble des ménages augmentent de 0,5 % sur le trimestre et de 1,2 % sur un an. Au total, la masse salariale est en hausse de 1,0 % au quatrième trimestre 2017, après + 0,8 % au trimestre précédent. Sur un an, elle progresse de 4,0 %.