Entreprise citoyenne : Nexity franchit un nouveau cap avec des partenaires publics et associatifs

Via son entité « Nexity Non Profit », le groupe va mobiliser le parc privé de logements vacants en faveur des personnes défavorisées, en collaboration avec l’Agence nationale de l’habitat , établissement public et avec  la délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal).

Nexity est bien placés pour repérer les logements vacants. À travers ses activités de syndic et gestion locative, le groupe gère près de 22.000 copropriétés et a d’ores et déjà repéré quelque 3.000 appartements vides. Pour permettre la location effective de ces logements vacants, Nexity signe ce 11 juillet une convention avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah) Il s’agit de  répondre aux ambitions du Plan quinquennal pour le Logement d’abord, qui vise notamment la création de 40 000 nouvelles places en intermédiation locative dans les cinq ans.

 

 Nexity a également conclu des partenariats avec des acteurs spécialisés, associations ou agences immobilières sociales agréées, qui prendront en charge la mise en œuvre des dispositifs d’intermédiation locative . parmi elles, Louer abordable, Solibail, Louez Solidaire, : la Fondation Abbé Pierre, Habitat & Humanisme et la fédération Solidaires pour l’habitat (Soliha)). Le modèle économique de cette activité sera financièrement neutre.

 

« Avec 6 millions de Français en difficulté d’un côté et cette explosion du nombre de logements vacants de l’autre, il nous a semblé que nous pouvions essayer de prendre notre part en mobilisant nos clients, propriétaires bailleurs, qui hésitent à remettre sur le marché locatif un bien vacant, pour proposer une offre de logement abordable et solidaire aux personnes défavorisées. Nous allons travailler dans un premier temps sur un millier de logements vacants. » explique Christian Dubois, patron de  Nexity Non Profit (photo).