Expatriés : la France reste parmi les destinations les plus prisées pour faire carrière

HSBC revient sur la 11e édition de son enquête Expat Explorer parue en octobre dernier et réalisée en partenariat avec l’Institut YouGov. La banque en  extrait et met en relief des données relatives aux destinations privilégiées par les expatriés pour une carrière internationale.

 

Ce focus du classement 2018 met en lumière l’attractivité croissante de la France, qui apparaît au vingtième rang dans le classement global des destinations privilégiées par les expatriés en quête de nouveaux défis professionnels. Cela représente une progression de 11 places par rapport au classement 2017, où la France occupait la 31e place.

 

La France est notamment particulièrement bien placée sur le critère de la préservation de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Avec 73,15 % des expatriés sur place mettant en avant une balance entre les contraintes professionnelles et la vie personnelle plus favorable que dans leur pays d’origine, la France se situe en troisième position des destinations les plus prisées des expatriés sur ce critère, largement au-dessus de la moyenne mondiale (51,20 % des expatriés sur place) et immédiatement derrière la Nouvelle-Zélande (73,70 %) et la Suède (79,09 %).

 

Concernant le critère de la sécurité de l’emploi offerte par le pays d’accueil, la France occupe également la troisième position des destinations les plus prisées des expatriés. Avec près de 6 expatriés sur 10 (56,94 % des expatriés sur place) mettant en avant ce critère, elle se situe nettement au-dessus de la moyenne mondiale sur ce critère (38,80 % des expatriés sur place), mais demeure toutefois très largement en deçà de l’Allemagne (73,27 % des expatriés sur place) et de la Suède (70,91 % des expatriés sur place) qui sont les deux pays les plus attractifs sur ce critère.