Ford Aquitaine Industries : jugement le 17 septembre

Dans l’affaire de la fermeture définitive de l’usine Ford de Blanquefort (33), la cour d’appel de Bordeaux rendra son jugement le 17 septembre. En première instance, le tribunal de grande instance de Bordeaux, saisi par la CGT, s’était déclaré incompétent.  L’audience en appel avait lieu le 6 août, sous le regard de quelques dizaines de salariés du site. L’avocat de la CGT, Philippe Brun, insiste sur ce qu’il considère comme « un abus de droit de propriété » du constructeur d’origine américaine. Lequel privilégie la fermeture, au détriment de toute solution de reprise.  Ce dernier s’en tient aux données économiques et à la difficulté de rentabiliser le site.

 

La production étant totalement arrêtée, et le plan social étant en route, l’action judiciaire s’apparente à un baroud d’honneur, même si certains font mine de croire à un redémarrage.