Formation des demandeurs d’emploi : la Cour des comptes juge sévèrement le mécanisme en place

Le diagnostic des magistrats de la rue Cambon est sans appel : « les résultats de la formation des demandeurs d’emploi apparaissent décevants ».  Moins d’un stagiaire sur quatre accède à un emploi durable (d’au moins six mois) à l’issue du parcours. Seuls quelques dispositifs tels que les préparations opérationnelles à l’emploi (POE) organisées à la suite d’une promesse d’embauche échappent à la règle. « Une fois de plus, la politique de formation des demandeurs d’emploi a privilégié, avec le Plan 500 000, la recherche de résultats à court terme, sans développer une démarche d’évaluation permettant de mesurer de façon précise les coûts et les bénéfices de cet investissement massif dans la formation », gronde la Cour des comptes.

 

Les moyens publics consacrés à la formation des chômeurs sont conséquents, ils atteignent 5,6 Md€ en 2016. Mais la coordination fait défaut, les objectifs poursuivis, autres que quantitatifs, restent flous, le système est toujours plus complexe.  Du fait de la juxtaposition de mesures successives sans cohérence. La rue Cambon formule six recommandations clés.

 

Primo, élaborer des stratégies communes en matière de formation des demandeurs d’emploi, au niveau national et régional, et mettre en place des dispositifs partagés permettant le suivi de leur mise en oeuvre et leur évaluation.Secundo, s’assurer de l’efficacité des financements supplémentaires apportés par l’État. Tertio, améliorer la lisibilité de l’action et des financements mobilisés par les différents acteurs de la formation des chômeurs.Quarto, promouvoir dans le cadre du compte personnel de formation (CPF) l’autonomie des demandeurs d’emploi dans l’accès à la formation. Quinto, développer au sein du service public de l’emploi le suivi des formations dans le cadre du conseil en évolution professionnelle (CEP). Sexto : : améliorer la performance de la gestion, via des échanges d’information, la désignation d’un acheteur unique de stages dans les régions et à Pôle emploi,