France Compétences néglige la transition professionnelle, considère FO

Le budget que le conseil d’administration de France compétences a voté le 27 novembre dernier pour l’exercice 2020 n’est pas du goût de FO. Il fait la part belle à l’apprentissage, «  privilégie l’apprentissage, au détriment du dispositif de transition professionnelle, piloté par les futures associations paritaires régionales Transitions Pro.

 

La transition professionnelle qui se substitue au congé individuel de formation (CIF) sera dotée d’une enveloppe allégée de 20 M€,qui pourrait éventuellement être rehaussée en cours d’année. FO croit discerner de la part de l’État “une volonté à peine dissimulée de réduire à peau de chagrin les moyens alloués à ce dispositif pour obtenir, à moyen terme, sa disparition pure et simple”.

 

Le syndicat est bien seul pour mener cette bataille. Il est vrai qu’il avait bataillé en amont des ordonnances travail pour éviter de justesse la disparition pure et simple du CIF, sans levier de remplacement.  FO s’insurge également contre la baisse du budget de fonctionnement des associations Transitions Pro. “Leurs moyens seront calculés sur une assiette amoindrie, alors que ces structures sont déjà en train de licencier des salariés à cause de la réforme”.