La mutuelle MGC veille sur le sommeil des cheminots

En collaboration avec l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), la MGC , mutuelle bien implantée auprès des agents de la SNCF, va aider les cheminots à mieux comprendre leur propre rythme biologique, à adopter des gestes de prévention simples et à maîtriser quelques techniques clés qui leur permettront d’optimiser leur temps de repos.  Il s’agit surtout de prévenir les troubles du sommeil fréquent chez les travailleurs en horaires décalés. Environ 60 % d’entre eux se plaignent de ce genre de désordre, en moyenne nationale.  Les cheminots sont particulièrement exposés, une majorité d’entre eux fonctionne en 3X8 ou 2X8.

 

Les actions retenues par MGC via son fonds de dotation et par l’INVS sont organisées au sein des établissements. Elles prennent trois formes. Primo, des conférences animées par des professionnels de la santé spécialistes du sommeil. Secundo, des stands de prévention pour sensibiliser les intéressés à l’hygiène du sommeil. Tertio, des ateliers de gestion des rythmes, en petits groupes, pour se familiariser avec les méthodes de récupération de base.

 

Les premières sessions ont lieu à Paris. Le dispositif sera déployé dans les autres régions à partir de 2018.