L’arrondi sur salaire approche la barre du million d’euros

Les dons aux associations par l’intermédiaire de l’arrondi sur salaire ont atteint l’année dernière un montant total de 762 542 €, nous apprend le baromètre de MicroDON, la start-up fondée en 2009 par Pierre-Emmanuel Grange et Olivier Cueille, à l’initiative du dispositif.

Fin 2017, quelque 293 entreprises participaient à la plateforme permettant de collecter une poignée d’ euros sur la fiche de paie de salariés donateurs. En tout, 161 290 salariés sont concernés. En un an, le nombre de donateurs a augmenté d’environ  %. La collecte, d’un montant de 762 500 €, est en hausse de 64%sur la période. Elle a carrément été et multipliée par 57six, depuis 2013. Le don moyen s’établit à 2,52 € par salarié.

 

  Dans plus de trois cas sur quatre, les entreprises partenaires de la plateforme amplifient le geste de solidarité de leurs collaborateurs par un abondement volontaire. Résultat : les sommes laissées par les employées sont doublées. En 2017, cela a permis de soutenir l’action de 101 associations d’intérêt général œuvrant dans les domaines de : l’action sociale (37 %), de la santé et du handicap (30 %), de l’éducation et de l’emploi (11 %), de l’environnement, et même de l’international. Les éditeurs de logiciels de paie et les prestataires RH, dont ADP, Sage, Talentia et Cegid, participent  ,à la chaîne de solidarité en facilitant les manipulations administratives et comptables.

 

 Leschiffres 2018 sont prometteurs avec plus de 380 entreprises engagées à ce jour, parmi lesquelles Air Liquide, L’Oréal, Saint-Gobain, Open, MGEN, ou encore Nemera qui ont rejoint l’arrondi sur salaire cette année », indique Pierre-Emmanuel Grange, cofondateur de MicroDON (photo).