Le Cese va plancher sur l’avenir du travail

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a saisi le Conseil économique social et environnemental le 23 juillet sur la question du travail.

Par lettre adressée au président de l’assemblée du Palais d’Iéna, Patrick Bernasconi, le chef du gouvernement souhaite « engager une réflexion sur l’avenir du travail », incluant l’impact des mutations technologiques, les nouvelles formes d’organisation du travail, le bien-être, la santé et la sécurité, etc. 

 

À cette fin, Matignon demande au Cese de faire le point sur la perception des jeunes actifs et des futurs jeunes actifs – salariés, demandeurs d’emploi, agents publics, chefs d’entreprise- sur cette thématique. Les travaux porteront aussi sur les conditions d’intégration sur le marché du travail, le diplôme et l’expérience. « Je souhaite que vous puissiez dégager les principaux leviers susceptibles d’améliorer pour tous l’accès au marché du travail et le développement des parcours professionnels », insiste la lettre de mission.