Le fonds d’action sociale du travail temporaire teste un service de garde d’enfants au profit des intérimaires

Le Fonds d’action sociale du travail temporaire (FASTT), en partenariat avec le conseil départemental du Doubs, la Caisse d’allocations familiales Pôle emploi et les relais d’assistante maternelle (RAM), expérimentent une formule de garde d’enfants au profit des travailleurs intérimaires du département. Le mécanisme consiste à réserver des places réservées chez les assistantes maternelles.

 

Cette initiative, vient compléter le service d’urgence FASTT SOS Garde d’enfants déjà opérationnel au niveau national et comprenant de la garde à domicile à un tarif défiant toute concurrence  (1€ de l’heure jusqu’à 80 heures par an,  quel que soit l’âge de l’enfant et son lieu de domicile), ainsi que la garde en crèche au sein de réseaux tels que la Maison Bleue y.

 

Tous les intérimaires ont accès à 400 heures de garde en crèche par an, soit 800 heures si les deux conjoints sont intérimaires. Le tarif horaire de 19 centimes à 2,91 euros de l’heure (repas compris) est défini par la prestation de service unique (PSU) de la Caisse d’allocations familiales en fonction des ressources et de la composition de la famille.