Les Yvelines et les Hauts-de-Seine main dans la main pour l’insertion par la formation et l’emploi

Les Yvelines et les Hauts-de-Seine vont œuvrer ensemble à l’insertion des publics les plus éloignés de l’emploi. Ils annoncent ce 18 octobre la création d’un groupement d’intérêt public interdépartemental de l’insertion, premier du genre en France.

 

ActivitY’ Yvelines – Hauts-de-Seine, c’est le nom de la structure, vise à rendre plus employables les habitants des deux départements les plus éloignés de l’emploi. À cette fin, il leur sera proposé une , une offre de formation qualifiante et à contenu professionnel, construite avec des partenaires (Geiq, Greta, organismes de formation, etc.), ainsi qu’un accompagnement social intensif. Cela concerne notamment des bénéficiaires du RSA, des demandeurs d’emploi de longue durée et des jeunes. ActivitY’ Yvelines – Hauts-de-Seine se voit en « interlocuteur de référence pour les entreprises en recherche de main d’œuvre » sur ce territoire. Les métiers particulièrement ciblés sont ceux de l’aide à la personne, du BTP, de la restauration, de la vente et du tertiaire.

 

Le projet se fera à moyens constants, par la mutualisation des ressources et la mise en cohérence des approches entre les deux départements pour en augmenter l’impact et l’envergure. « Il s’agit de faire mieux sans augmenter la dépense publique », insistent les élus.

 

On dénombre 52 000 bénéficiaires du RSA (24 000 dans les Yvelines et 28 000 dans les Hauts-de-Seine), ainsi que des jeunes chômeurs et des demandeurs d’emploi de longue durée.