L’État va aider la transformation des métiers du commerce et de la distribution

Les entreprises du commerce et de la distribution ainsi que leur organisme collecteur de fonds de fomation professionnelle, Forco, ont signé le 3 octobre un accord d’engagements de développement de l’emploi et des compétences (Edec) avec l’État.

L ‘État aidera le secteur à faire évoluer les emplois et les compétences. Une étude préalable sera faite pour connaître l’impact de la transformation digitale sur les métiers, emplois et compétences. Les entreprises et leurs salariés seront accompagnés dans la mise en œuvre de ces transformations, notamment écologiques et numériques, l’accent étant mis sur les stratégies de ressources humaines.

 

Cela concerne 13 branches du commerce et de la distribution – bricolage, commerce à prédominance alimentaire, commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie, commerce des articles de sports et équipements de loisirs, commerce succursaliste de la chaussure, commerce succursaliste de l’habillement, commerces de détail non alimentaires, grands magasins et magasins populaires, horlogerie commerce de gros, import-export, optique-lunetterie de détail, professions de la photographie, vente à distance . Elles représentent plus de 42000 entreprises dont 80 % emploient moins de 11 salariés.

Les interventions des services de l’État, sous forme d’assistance technique ou de cofinancement, pourront concerner l’ingénierie en amont des projets, la construction de référentiels emploi ou formation, la réalisation d’outils pédagogiques, de dispositifs d’évaluation des compétences, de certification des qualifications. L’identification de passerelles entre branches ou territoires et l, ingénierie de nouvelles formes d’emploi, les bilans de compétences, la VAE, le tutorat, entrent également en ligne de compte. De même que la conception et la diffusion d’outils de GPEC, l’émergence de nouvelles formes d’emploi adaptées à un territoire.e cadre de formations certifiantes, ou d’accès à la certification par la VAE .

 

Plusieurs Edec ont été précédemment signés avec différents secteurs : industries de l’ameublement, secteur numérique, petite enfance, aide à domicile, etc.