L’Oréal porte le congé de paternité à six semaines

Ce nouveau dispositif s’adresse à tous les collaborateurs en France, où L’Oréal emploie quelque 13 000 collaborateurs, soit 150 à 200 pères et coparents concernés chaque année.  Il sera applicable pour tout enfant né ou adopté à compter du 1er mars de cette année.

 

« Le congé paternité correspond à une aspiration croissante des nouvelles générations. Mais c’est aussi une mesure qui contribue à l’égalité professionnelle femme-homme. L’atteinte de cette égalité repose aussi sur un partage plus équilibré des rôles dans la sphère domestique, et une meilleure répartition de la charge mentale, encore largement supportée par les femmes », explique Jean-Claude Le Grand, DG relations humaines du groupe (photo).

 

Ces nouvelles mesures s’inscrivent dans le programme « L’Oréal Share & Care » dont l’ambition est , dixit le groupe, d’assurer  « un socle commun de minima garantis mais aussi les meilleures pratiques sociales de chaque marché dans les domaines de la prévoyance, la  parentalité, la santé et la qualité de vie au travail ».