Mobilité : deux salariés sur trois vont au travail en voiture

Deux salariés sur trois utilisent leur voiture personnelle comme mode de transport principal pour se rendre sur leur lieu de travail, nous apprend un sondage de l’Ifop. Les transports en commun arrivent très loin derrière, favorisés par 16 % des salariés interrogés, soit une légère progression depuis 10 ans (+4 points). Le cas de l’Ile-de- France est spécifique, les Franciliens sont 48 % à emprunter RER, bus et métro, le réseau étant particulièrement développé.

 

Pressés, stressés, ou imprudents, deux tiers des salariés utilisant un véhicule motorisé avouent avoir déjà eu un comportement à risque (65 %), ce pourcentage croît à mesure que le trajet pour se rendre sur son lieu de travail est long : de 51 % pour les trajets de moins de 15 minutes à 76 % pour ceux d’une durée supérieure à 45 minutes.

 

Au sujet des causes principales de ces accidents, les employeurs pointent prioritairement du doigt la responsabilité des conducteurs, plus que les salariés. Parmi ces causes figurent  : l’utilisation des technologies mobiles et les erreurs de conduite, selon les employeurs. De leur côté, les salariés invoquent principalement la fatigue, et la crainte d’arriver en retard.

 

Toutefois, 8 salariés sur 10 pourraient envisager d’autres modes de transport (82 %). Bien qu’aucun moyen de déplacement n’apparaisse véritablement fédérateur, certaines tendances se dessinent. Les transports en commun sont le mode de substitution le plus cité, mais par moins de 2 salariés sur 10 ( 18 %).