Nicole Notat renonce à l’OIT

C’est par un bref communiqué que le ministère du Travail a annoncé ce 14 mai le renoncement de Nicole Notat, présidente du cabinet de notation extra financière Vigeo Eiris, qui a été secrétaire générale de la CFDT. Censée représenter la France à l’Organisation internationale du travail (OIT), elle juge plus sage de jeter l’éponge, « après discussions et examen des risques d’interférence potentiels entre son activité professionnelle et la fonction ».

 

L’ancienne patronne de la CFDT avait été nommée en mars dernier au poste de déléguée à l’Organisation internationale du travail par la ministre Muriel Pénicaud, et le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Celle qui a été secrétaire générale de la CFDT de 1992 à2002 devait succéder à l’ancien sénateur Claude Jeannerot.

 

Le gouvernement prend acte de sa décision. Pour le nom de la personnalité qui sera désignée pour la remplacer, les pronostics sont ouverts

.