Nouvelle année faste pour l’emploi des cadres

Le nombre de recrutements de cadres devrait augmenter de 4,5 % en 2018, après une année 2017 exceptionnelle. Il s’établirait à 251 000 en 2018, selon l’Observatoire de l’emploi de l’Apec.

En 2018, le nombre de recrutements de cadres augmenterait de 4,5 % et atteindrait 251 000 embauches. Ce niveau reste élevé, après une année 2017 exceptionnelle et se situe dans la fourchette des prévisions de la dernière enquête annuelle de l’Apec menée auprès des entreprises interrogées fin 2017, qui anticipaient entre 248 000 et 271 000 embauches.

 

Selon le baromètre trimestriel de l’Apec du 3e trimestre 2018 à paraître, 29 % des entreprises interrogées jugent que leur environnement économique s’est amélioré. Une proportion stable. Elles sont relativement moins nombreuses à juger qu’il s’est dégradé : 11 % contre 13 %. En outre, 46 % ayant recruté au moins un cadre au 2e trimestre 2018 déclarent que leur volume d’embauche est plus élevé qu’un an auparavant (contre 40 % au 2e trimestre 2017) et 17 % qu’il est en recul (contre 23 %).

 

Le scénario retenu par  l’Apec est raisonnablement optimiste. Ses experts tablent sur une « croissance installée ». Leur analyse tient compte des prévisions de recrutements de cadres d’ici à trois ans tout en tenant compte des perspectives d’investissement, du rythme de la croissance économique et des départs en retraite.

 

Si les niveaux de croissance et d’investissement se confirmaient, le volume de recrutements de cadres s’élèverait à 255 000 en 2019 et atteindrait le seuil des 260 000 en 2020.