Observatoire Trendeo : coup de mou dans les créations d’emplois

Selon l’Observatoire Trendeo de l’emploi et de l’investissement en France tout juste publié, les créations nettes d’emplois étaient en baisse l’an dernier par rapport à 2017, mais elles restent supérieures au niveau de 2015 et 2016.

L’économie française a généré un solde net de 69 513 emplois l’an dernier. C’est bien, mais nettement moins qu’en 2017 où près de 98 000 postes avaient été créés.  Dans le tiercé des secteurs pourvoyeurs, l’observatoire place l’information et la communication, l’industrie manufacturière et le commerce. Cette hiérarchie ne change pas. L’industrie manufacturière notamment, tire son épingle du jeu. La plupart des secteurs industriels ont évolué positivement. En 2018, les ouvertures d’usines ont été supérieures aux fermetures de site.

 

Toutefois, Trendeo note quelques signes inquiétants.   En valeur absolue, la dégradation des créations d’emplois, 28 000 créations nettes en moins par rapport à2017, est la plus forte depuis2009. Une part importante de cette dégradation est liée au secteur du commerce. En outre le dernier trimestre 2018 a vu l’ indicateur relatif aux usines se dégrader et passer en négatif.

 

« Au vu de l’ensemble de ces points ,il est difficile de prédire si 2019 sera une année de reprise ,après une pause en 2018,ou si la baisse de régime de 2018 se prolongera, voire s’amplifiera, en 2018 »é, conclut David Cousquer, fondateur et gérant de Trendeo (photo).