PSA : la CFE-CGC s’émeut d’une nouvelle externalisation d’activité

La direction du groupe PSA ne respecte pas tous les engagements qu’elle a pris dans le cadre des accords Nouveau contrat social et Nouvel élan pour la croissance (NEC) conclus en 2013 et 2016, estime la CFE-CGC. Elle affirme que le groupe « donne régulièrement des coups de canif à l’esprit de ces accords ». Elle en veut pour preuve l’externalisation de l’entité planification learning management system de la formation commerce France. Motif : manque de synergie dans ce domaine entre les marques Peugeot, Citroën-DS et Opel-Vauxhall.  « Il s’agit de la sixième externalisation d’activités depuis l’entrée en vigueur des accords de compétitivité », souligne la CFE-CGC.

 

Le syndicat reconnaît que « l’entreprise doit bien évidemment s’adapter en permanence pour garantir sa compétitivité », mais estime que « la fin ne justifie pas les moyens ». Pour le syndicat, ces transferts de personnel sont en contradiction totale avec l’accord NEC, en vigueur jusqu’à fin 2019.