RSA : la longue attente avant l’orientation

95 jours. C’est l’attente moyenne qu’endurent les nouveaux bénéficiaires du RSA avant de bénéficier d’une orientation, selon une étude que publie la Drees ce 2 octobre, sur la base des données 2018. Et ce délai tend à s’accroître, il était de 94 jours en 2017. Seuls 10 % de chanceux sont pris en charge en moins de deux mois.

 

Fin 2018, 2,1 millions de bénéficiaires du RSA sont soumis aux droits et devoirs associés à cette prestation, soit un peu plus de 99 % des adultes bénéficiaires du RSA. Huit allocataires sur dix sont orientés vers un parcours d’insertion par les collectivités territoriales.

L’étude indique que dans 40% des situations, l’organisme référent unique du parcours d’insertion est Pôle emploi dans 43 % des cas . Autre acteur de premier plan : le conseil départemental ou territorial ( 31).