Salariés et employeurs ont une vision identique de l’employé modèle

Le portrait- robot du salarié modèle est celui d’un collaborateur (ou d’une collaboratrice) ayant l’esprit d’équipe, autonome, organisé, respectueux des autres et des règles et ouvert au changement. Employeurs et salariés, interrogés par HelloWork, qui édite les plateformes RegionsJob, ParisJob, Cadreo et BDM/job, font la même esquisse. Le savoir-être est devenu un facteur primordial pour 86 % des recruteurs. Ils sont même prêts à faire des concessions sur les diplômes et sur le niveau d’expérience.  

 

Les salariés de leur côté préféreraient travailler avec des collègues ayant de ces qualités change. Le respect arrive en deuxième position pour les salariés, alors que les employeurs classent cet item en quatrième position. En outre, les employeurs insistent sur le sens de l’organisation (troisième critère), quand les salariés préfèrent parler de « sens de l’initiative » qu’ils placent au quatrième rang sur cinq critères d’appréciation.  L’enquête, publiée ce 21 décembre, a été menée en ligne en octobre et en novembre dernier, auprès de 2 640 actifs et de 314 recruteurs.