Uber étoffe son campus pour chauffeurs VTC

L’encadrement de la profession contraint la plateforme leader à se doter d’un centre de formation à l’image d’une entreprise classique. Après avons lancé un premier module de formation en ligne en juillet 2017, Uber a étendu son offre en janvier 2018, en la baptisant Campus VTC. Plus interactive, mieux conçue sur le plan pédagogique, elle est plus orientée vers le passage de l’examen professionnel requis. Un nouveau pas est franchi ce 11 avril, avec la création de modules complémentaires visant les chauffeurs déjà actifs sur la plateforme.

 

Au total, VTC Campus propose en e-learning 12 modules sur l’examen VTC, huit autres en formation continue (4 en gestion, 4 en prévention routière). Des partenariats donnent accès à un millier de cours openclassrooms en ligne.Dans le même temps, Uber   annonce la création de 10 bourses à hauteur de 10 000 €. «Pour aider au financement de la formation nécessaire à un nouveau projet professionnel ».  L’entreprise dit avoir investi 2,5 M€ sur Campus VTC. Steve Salom, general manager d’Uber en France (photo) explique : “Campus VTC représente un nouvel investissement financier et humain qui vient renforcer notre engagement au service des chauffeurs. Cette initiative est née de notre volonté de plus forte écoute, de concertation et de meilleure prise en compte de leurs priorités”

 

La plateforme, submergée de candidatures, poursuit son développement.. Elle vient d’ouvrir un deuxième espace d’accueil à Paris, le neuvième dans l’Hexagone., et compte y recevoir 500 chauffeurs postulants et 200 candidats coursiers Uber Eats par semaine.