Un salarié sur cinq travaille dans une entreprise de moins de dix personnes

Un salarié sur cinq travaille dans une entreprise de moins de 10 salariés, majoritairement dans les services.  Ils sont plus fréquemment soumis au temps partiel et aux CDD. Peu d’entre eux profiteront de la couleur la prime Macron

 

L’étude que publie la Dares ce 21 décembre confirme ce que l’on savait déjà : les petites entreprises forment l’ossature de l’économie nationale.  Mais Marie-Lorraine Chausse, auteure de l’étude, apporte des précisions en s’appuyant sur des données fraîches (2017).  On apprend que les entreprises de moins de 10 salariés représentent 19 % de l’emploi total du secteur privé (hors agriculture), soit 3,3 millions de salariés. Elles emploient en moyenne 3 salariés, mais 38 % d’entre elles n’en rémunèrent qu’un seul. Une fois sur trois, ces entreprises sont dans le secteur des services.

 

Ces salariés sont les plus exposés à l’insécurité professionnelle. Les TPE recourent davantage au temps partiel, aux contrats à durée déterminée et aux contrats aidés par l’État que les plus grosses structures. Près de 28 %, des salariés des TPE travaillent à temps partiel, et 13 % sont en CDD .  Un peu moins de 7 % sont embauchés via un emploi aidé, très majoritairement dans le cadre d’une formation en alternance (apprentissage, contrat de professionnalisation).