Médecins libéraux : retraités, ils jouent les prolongations

Besoin de gagner plus, ou volonté de contribuer à lutter contre la pénurie ? Un médecin à la retraite sur dix cumule pension et activité professionnelle, nous apprend une étude de la Drees signée Anne Pla.

Au 1er janvier 2018, près de 10 % des médecins libéraux ou ayant une activité mixte exercent dans le cadre du dispositif cumul emploi-retraite, soit un peu plus de 12 000 médecins. La tendance s’est nettement renforcée ces dernières années, sachant que l’âge de fin d’activité des médecins libéraux, est en moyenne de 67 ans . Cela concerne davantage les spécialistes conventionnés, et notamment les psychiatres que les généralistes.

 

Au-delà de 65 ans, près de 70 % des médecins encore en activité sont des cumulants. La cessation d’exercice définitive de ces bénéficiaires intervient en moyenne à 69,5 ans, après avoir cumulé revenu d’activité et pension de retraite pendant près de quatre ans. Leurs revenus sont quasiment au même niveau que ceux des actifs non cumulants, soit couramment, 75 600 €, avec toutefois une différence notable en défaveur des retraitées.