Cession de Leader Price à Aldi : douche froide pour les salariés

Les salariés de Leader Price et d’Aldi tombent des nues. Ils avaient la promesse formelle des deux employeurs de maintenir les emplois à l’issue du processus de rachat du premier par le second. La direction Aldi France vient d’annoncer une première fournée de fermetures de magasins. Elle concerne 31 points de vente portant l’une ou l’autre des deux enseignes.

 

Selon une rapide estimation de la fédération CGT Commerce, 1500 salariés pourraient être impactés. Pour l’heure on ne sait pas s’il y aura des redéploiements et quelle en sera la portée. « C’est un coup de massue supplémentaire à l’approche des fêtes de fin d’année », commente l’organisation, amère.