A Saint-Brieuc, un coach sportif pour lutter contre les accidents du travail

L’agglomération de Saint-Brieuc Armor  emploie 120 chauffeurs-ripeurs.  Tous les jours, il montent à l’arrière d es camions poubelles en redescendent, tirent des poubelles qui pèsent parfois plus de 50kg. Répétés , ces gestes provoquent chez certains de fréquentes douleurs musculaires et dorsales.

 

Afin de prévenir ces pathologies et l’absentéisme équivalant à 18 personnes indisponibles  sur l’année, l’employeur a décidé de faire appel à un coach sportif. Fabrice Perdigon  organise cinq fois par semaine au centre technique et logistique de l’agglo,  des « séances d’éveil musculaire » pour échauffer les corps, dès 5h, avant le départ en tournée. Sous sa coupe,  les agents travaillent sur l’amélioration de leur condition physique.  Les séances ont aussi  pour but de une dynamique de groupe, propice au partage entre collègues pour démarrer une journée qui commence dans un bon esprit .

 

Plus des trois quarts des intéressés se disent satisfaits, certains sont devenus accros de ces exercices, la collectivité enregistre les premières baisses d’indisponibilités.

 

La méthode est de plus en plus répandue dans les entreprises de services (nettoyage, services à la personne) et dans le bâtiment.