À Toulouse, une école des métiers liés aux fruits et légumes au milieu du marché d’intérêt national

Implanté à Paris, l’Institut de formation et de promotion des commerces de l’alimentation (IFOPCA) va ouvrir son premier centre de formation décentralisé à Toulouse, au cœur du marché d’intérêt national.

 

Trois fédérations professionnelles nationales — les fromagers de France, l’Union nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs et la Fédération nationale de l’épicerie, caviste et spécialiste bio pilotent l’Institut de formation et de promotion des commerces de l’alimentation (IFOPCA). Implanté à Paris, il forme à des certificats de qualification professionnelle (CQP), avec des taux de réussite proches de 100 %. L’insertion des stagiaires six mois après leur certification est de 96 % selon l’école. Les partenaires sociaux de la branche ont donc décidé de démultiplier l’expérience.

 

Le premier centre régional va voir le jour au sein du marché d’intérêt national de Toulouse. Tout un symbole. Le futur site a été inauguré le 4 février par Martine Pinville, secrétaire d’État au commerce, et Carole Delga, présidente de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Les sept CQP concernés sont: vendeur-conseil en crèmerie fromagerie, vendeur conseil caviste, vendeur- conseil en produits biologiques, vendeur conseil primeur, vendeur conseil en épicerie, employé de vente du commerce alimentaire de détail et manager d’unité commerciale du commerce alimentaire de détail.