Accompagnement renforcé pour les salariés du groupe Mobilier européen

La chambre commerciale du TGI de Mulhouse a validé le21 novembre des offres de reprises qui permettent de sauvegarder plus de la moitié des emplois du groupe Mobilier Européen (enseignes Fly, Atlas et Crozatier). Le ministre du Travail, François Rebsamen, a demandé de mobiliser l’ensemble des dispositifs publics d’accompagnement de retour à l’emploi pour l’ensemble des 1003 salariés qui ne sont pas repris.
Le contrat de sécurisation professionnelle leur permettra de percevoir pendant 12 mois, une rémunération quasi équivalente à leur salaire net actuel et de bénéficier d’un accès favorisé à la formation dans le cadre de leur projet professionnel.

En outre, compte tenu de l’ampleur des licenciements, François Rebsamen, a demandé à ce que soit mis en œuvre le dispositif d’accompagnement renforcé, afin d’offrir à chacun des salariés un accompagnement individualisé par des conseillers spécialisés.

L’objectif, a indiqué le ministère, est « d’aider l’ensemble des salariés à retrouver un emploi au plus vite ».