Accords de branche : la métallurgie renforce le contrat de professionnalisation

L’UIMM, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et FO ont signé le 10 janvier, deux accords relatifs au contrat de professionnalisation. La CGT donnera sa position dans les prochains jours.

Le premier texte constitue un avenant à l’accord du 13 novembre 2014 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie. Il vise à améliorer les financements de l’Opcaim , opca de la branche pour les contrats de professionnalisation préparant à des métiers industriels. Les forfaits de prise en charge sont ainsi portés de 20 € à 25 € par heure de formation, à compter de 2017.

 

Le second est un accord à durée déterminée visant à expérimenter, dans la branche, le contrat de professionnalisation expérimental créé par l’article 74 de la loi Travail, dont l’objet est d’acquérir des qualifications autres que celles prévues par le code du travail. L’expérimentation s’ouvre à compter de l’entrée en vigueur de l’accord pour s’achever au 31 décembre 2017. Elle concerne la conclusion de contrats de professionnalisation avec des demandeurs d’emploi, visant au choix, l’obtention d’une certification inscrite à l’inventaire de la CNCP ou d’un bloc de compétences. « La signature de ces accords montre le dynamisme de la branche et l’importance que les partenaires sociaux accordent à la formation aux métiers industriels », se félicite Hubert Mongon, délégué général de l’UIMM.