Aéronautique : appel de FO Métaux aux entreprises trop pressées de supprimer des emplois

  Dans la filière aéronautique, plus de 30 plans de suppressions de postes qui sont en cours. Parmi les entreprises concernées figurent Mécachrome, Daher, Latécoère, Lisi Aérospace. Certains de ces employeurs « n’utilisent pas suffisamment les outils mis en place dans la branche », dont le dispositif Arme version sur mesure de l’activité partielle de longue durée (APLD), s’alarme FO Métaux. Les métallos de Force ouvrière affirment que « cette crise reste conjoncturelle » et veulent croire à une reprise d’activité d’ici deux à trois ans, sur la foi de prévisions d’experts optimistes. « Il est donc primordial de maintenir les emplois et les compétences » en s’appuyant sur le dialogue social.

« Il faut maintenant que les entreprises du secteur des équipementiers et des sous-traitants aéronautiques prennent à leur tour  leurs responsabilités et mettent tout en œuvre pour éviter des licenciements contraints », exhorte FO Métaux en citant les récents accords signés chez Airbus et Safran.