PARIS, 11 octobre 2019 – Le congrès de la CFE-CGC, qui a vu la réélection de François Hommeril avec près de 92 % des voix , s’est achevé le 10 octobre sur l’élection de huit secrétaires nationaux, dont quatre femmes.

Le trio de direction reste composé de trois hommes :

– François Hommeril (issu de la fédération de la Chimie) reste donc président ;

– Gérard Mardiné (Métallurgie), ancien secrétaire national confédéral en charge de l’économie, accède au poste de secrétaire général confédéral qu’occupait Alain Giffard ;

– Jean-Philippe Tanghe (Finance et Banque) remplace Franck Zid comme trésorier national.

Parmi les huit secrétaires nationaux élus, trois sont reconduits : Jean-François Foucard (Métallurgie) ; Gilles Lecuelle (Chimie) ; Simon Policciardi (Services publics).

Et cinq sont nouvellement élus : Raphaëlle Bertholon (Finance et Banque) ; Anne-Catherine Cudennec (Métallurgie) ; Mireille Dispot (Santé et Social) ; Madeleine Gilbert (Énergies) ; Pierre Roger (Finance et Banque).

On compte quatre femmes parmi les secrétaires nationaux, contre une seule aux précédentes élections. En revanche, la parité n’est pas atteinte au sein du comité exécutif, qui ne compte que quatre femmes parmi ses vingt membres élus le 10 octobre. Dans son ensemble la confédération ne compte encore qu’un tiers de femmes parmi ses adhérents.