3M annonce un plan de réorganisation et supprime 1.500 emplois dans le monde entier

NEW YORK, 28 janvier 2020 (AFP) – Le groupe américain 3M, qui fabrique notamment des post-it, des rubans adhésifs et des équipements de sécurité et médicaux, a annoncé jeudi un plan de réorganisation et la suppression de 1.500 emplois partout dans le monde.

3M a parallèlement publié des résultats très en deçà des attentes des analystes, qui comprennent une charge de restructuration de 134 millions de dollars liée au plan de réorganisation.

Le groupe, qui compte actuellement près de 96.000 employés, a précisé qu’il espère des économies de 110 à 120 millions de dollars par an de ce plan et de 40 à 50 millions de dollars dès l’exercice 2020.

Le plan de réorganisation revient à centraliser, depuis le 1er janvier, les décisions au sein de chacune des quatre divisions du groupe (sécurité/industrie, transports/électronique, santé et consommateur).

Auparavant les équipes régionales avaient plus d’autonomie.

La division opérations internationales est par ailleurs supprimée, précise 3M.

Au dernier trimestre, le chiffre d’affaires de l’entreprise, à périmètre comparable, a augmenté de 2,1% à 8,1 milliards de dollars par rapport à la même période de l’année précédente.

Cette augmentation cache une baisse des ventes de 2,6% en devises locales et ce sont en fait les acquisitions qui ont permis de dynamiser le chiffre d’affaires avec un impact positif de +5,1%.

Les ventes sont inférieures aux attentes de Wall Street selon la compilation de Factset, à 32,1 milliards de dollars sur l’ensemble de l’exercice également.

Le bénéfice net sur le trimestre et l’année est en baisse à respectivement 969 millions et 4,6 milliards de dollars contre 1,35 et 5,35 milliards de dollars sur la même période de l’année précédente.

L’action reculait de 1,75% à 14H00 GMT.

vog/Dt/myl