Air France: la présidente promet des « réponses concrètes » sur les salaires

PARIS, 8 juin 2018 (AFP) – La présidente d’Air France par intérim, Anne-Marie Couderc, a écrit vendredi aux syndicats pour leur promettre des « réponses concrètes » sur les salaires, évoquant la présentation jeudi prochain en comité central d’entreprise d' »actions et mesures à mettre en oeuvre ».

Le courrier, dont l’AFP a obtenu copie, a été adressé aux syndicats représentatifs de la compagnie quelques instants avant une réunion de l’intersyndicale. Celle-ci a mené 15 journées de grève entre fin février et début mai et menace d’un nouveau conflit cet été.

L’ancien président d’Air France et PDG d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, a démissionné début mai après une consultation salariale lancée pour mettre fin au mouvement, le résultat lui étant défavorable.

Anne-Marie Couderc, à la tête d’une direction provisoire, estime dans son courrier que « des réponses concrètes doivent être apportées » par la future gouvernance, le vote ayant exprimé « un malaise au sein d’Air France » qui est « ancien et va au-delà de la seule question salariale ».

Mais vu l’urgence sociale, « nous devons faire en sorte que les prochaines semaines soient utiles pour répondre aux préoccupations exprimées », affirme-t-elle.

Mme Couderc présentera jeudi en comité central d’entreprise, aux côtés du directeur général Franck Terner et du DRH Gilles Gateau, « les actions et mesures à mettre en oeuvre », est-il précisé.

L’intersyndicale, qui doit se réunir à 14h00, réclame 5,1% d’augmentation générale en deux temps en 2018. La dernière proposition de la direction, rejetée par le personnel, prévoyait une hausse de 2% immédiatement et une autre de 5% sur la période 2019-2021, conditionnée aux résultats d’Air France.

jta/db/nas