Airbus Helicopters condamné pour homicide involontaire après la mort d’un salarié

MARSEILLE, 7 mars 2016 (AFP) – La société Airbus Helicopters, la branche hélicoptère du groupe Airbus, a été condamné le 3 mars à 30.000 euros d’amende pour homicide involontaire après la chute mortelle d’un ouvrier dans son usine de Marignane (Bouches-du-Rhône), a-t-on appris de source judiciaire.

Cet ouvrier effectuait le 22 février 2012 des travaux en hauteur sur une chaîne de montage de l’établissement quand il avait chuté, a-t-on précisé de même source, confirmant une information révélée par La Provence.

Airbus Helicopters (ex-Eurocopter) était jugé par le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence pour homicide involontaire « par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité (…), en l’espèce par la mise à disposition de moyens de protection inadaptés pour prévenir le risque de chute ainsi que par l’insuffisance de la formation proposée et des contraintes imposées aux salariés pour les travaux en hauteur », a-t-on encore ajouté de même source.

La société a été condamnée en tant que personne morale à une amende de 30.000 euros. Une audience sur les intérêts civils a été renvoyée au 17 novembre 2016.

mdm/mk/gib