Alsace: manifestation contre un projet d’entrepôt d’Amazon

STRASBOURG, 11 juillet 2020 (AFP) – Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées samedi à Barr (Bas-Rhin) pour protester contre un projet d’entrepôt d’Amazon dans une commune voisine, a-t-on appris de sources concordantes.

Les manifestants – 400 à 500 selon les organisateurs, 250 selon la préfecture du Bas-Rhin – se sont réunis devant les locaux de la communauté de communes du Pays de Barr, propriétaire de terrains dans la zone d’activités de Dambach-la-Ville.

C’est dans cette zone que le géant du commerce en ligne aimerait construire, sur un terrain de 17 hectares, un entrepôt de 150.000 m2, selon un collectif d’opposants à l’implantation d’Amazon en Alsace, qui a obtenu des détails auprès des élus. Mille emplois pourraient être créés.

« C’est la collectivité qui a la main pour décider ou non de l’implantation d’Amazon. L’idée était de commencer à faire pression sur les élus, leur faire comprendre que le projet n’est pas viable pour le territoire », a indiqué à l’AFP Clément Charbonnier, porte-parole du collectif réunissant des associations de défense de l’environnement et de commerçants.

« Aucun document n’est signé », a rappelé M. Charbonnier, dénonçant « l’opacité » du projet que les habitants ont découvert dans la presse.

Sur le parking de la communauté de communes, les manifestants ont empilé des cartons sur lesquels il était écrit: « Stop Amazon », « Non à l’Amazonisation de l’Alsace », ou « Je n’achète pas en ligne, j’achète dans ma zone », selon des clichés publiés sur le site des Dernières Nouvelles d’Alsace.

« Le monde d’Amazon pousse à la consommation, est hégémonique, impose ses règles et même s’il apporte quelques revenus, il fait beaucoup d’optimisation fiscale et beaucoup d’impôts ne sont pas payés », a ajouté M. Charbonnier.

Outre les « destructions d’emploi et de terres » qui pourraient être dédiées à nouveau à l’agriculture, « ce sont 5.000 véhicules de plus par jour à Dambach-la-Ville », a souligné M. Charbonnier.

Le géant du e-commerce construit actuellement via deux sociétés une plateforme logistique européenne à Augny (Moselle), dans la périphérie de Metz.

Le centre de distribution, qui devrait entrer en activité en 2021, s’étend sur 19 hectares avec 186.000 m2 d’entrepôts et devrait créer 2.000 à 3.000 emplois, espèrent les élus locaux.

Par ailleurs, des Alsaciens soupçonnent Amazon d’être derrière un projet d’entrepôts de 190.000 m2, en cours d’étude et porté par un investisseur immobilier, à Ensisheim (Haut-Rhin).

cor-mk/bdx/nm