Amiante : la liste des établissements ouvrant droit à l’Acaata est modifiée

PARIS, 3 janvier 2018 – Un arrêté du 19 décembre et un du 22 décembre modifient la liste des établissements et des métiers de la construction et de la réparation navales susceptibles d’ouvrir droit à l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante (Acaata).

Deux autres arrêtés du 19 décembre et deux du 22 décembre viennent mettre à jour la liste des établissements de fabrication, flocage et calorifugeage à l’amiante susceptibles d’ouvrir droit à cette allocation.