Amiante: l’Etat doit payer 976.000 euros à 122 ex-salariés de DCN

CAEN, 11 mai 2017 (AFP) – L’Etat a été condamné jeudi à Caen à payer environ 976.000 euros en tout à 122 ex-salariés de DCN, devenue depuis DCNS, exposés à l’amiante, a-t-on appris jeudi auprès du tribunal administratif.

Ce dernier a en effet condamné l’Etat à indemniser à hauteur de 8.000 euros par personne le préjudice d’anxiété de ces ouvriers qui « vivent dans la crainte de découvrir subitement » qu’ils sont « atteint(s) d’une pathologie grave, pouvant provoquer » leur décès.

Le site de Cherbourg, pour lequel les requérants travaillaient, fabrique les sous-marins nucléaires français.

En juin 2016, ce même tribunal avait condamné l’Etat à indemniser 127 autres ex salariés de DCN à Cherbourg.

Les requérants ne feront pas appel de cette décision « satisfaisante », a indiqué à l’AFP Jean-Louis Macouillard, l’avocat des plaignants qui demandaient 15.000 euros par personne.

Selon l’avocat, l’absence de protection nécessaire pour travailler dans un cadre empoussiéré d’amiante a causé 5.090 maladies professionnelles à la DCN, tous sites confondus.

Une procédure pénale lancée en 2005 est en cours dans ce dossier. L’enquête est menée par le pôle santé de l’instruction à Paris.

L’amiante est interdit depuis 1997 mais, selon l’association des victimes de l’amiante, la DCN a eu une dérogation de 5 ans.

La Direction des constructions navales (DCN) est devenue DCNS en 2007 au moment de sa privatisation partielle. L’Etat en détient aujourd’hui 65%.

clc/mcl/phc