Annonces de Macron: Berger (CFDT) attend du « concret » et de la « justice »

PARIS, 14 avril 2019 (AFP) – Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, attend du président Macron qu’il annonce lundi un « cap clair » et des « mesures concrètes », notamment en faveur de plus de « justice », a-t-il souligné dimanche.

« On a besoin d’un cap clair, pour montrer que la transition écologique peut se faire dans la justice sociale », ainsi que de « mesures concrètes », notamment sur les questions de mobilité domicile/travail, de la rénovation thermique des logements et de la « justice fiscale », a fait valoir le responsable syndical sur BFMTV.

« Je ne suis pas anti-riches, mais lorsqu’un pays a besoin de faire des efforts, ils doivent être partagés: ceux qui gagnent plus doivent être mis à contribution davantage », a ajouté M. Berger.

Déplorant que, dans le cadre du grand débat, « presque 55% des citoyens disent qu’ils aimeraient qu’il y ait moins de solidarité », le patron de la CFDT a fait part de son inquiétude face à une « société qui se délite », « où la solidarité n’a plus de sens ».

« J’ai peur qu’on aille vers une société avec des relents totalitaristes », qui ne soit plus en capacité de « faire se confronter des intérêts divergents pacifiquement pour qu’émergent des compromis ». « Je ne veux pas voir arriver au pouvoir un jour » le Rassemblement national en France, a ajouté M. Berger.

« On veut continuer à se foutre sur la gueule comme ça tous les samedis, ou on veut essayer de trouver des solutions pour le pays? Moi je veux trouver des solutions pour le pays », a martelé le patron de la CFDT.

Avec l’ancien ministre Nicolas Hulot et une quinzaine de responsables associatifs, M. Berger a signé une tribune dans le Journal du dimanche appelant à « un profond sursaut politique pour que ce quinquennat » ne soit pas « perdu pour la transition écologique et la justice sociale ».

Les auteurs de ce texte avaient déjà signé le 5 mars un « pacte social et écologique » comportant 66 propositions.

ab/bfa/swi