Appel à la grève sur les autoroutes de l’Ouest, sans impact pour les usagers

PARIS, 23 décembre 2016 (AFP) – Le syndicat général du personnel des autoroutes (SGPA-Unsa), qui proteste contre des réductions d’effectifs, appelle à la grève pour les périodes de Noël et du Nouvel An sur les autoroutes de l’Ouest (réseau Cofiroute), a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Le mouvement ne devrait pas avoir d’impact pour les usagers.

Dans un communiqué, le SGPA-Unsa (majoritaire), qui a déposé deux préavis du 24 au 26 décembre, et du 29 décembre au 3 janvier, proteste contre une « destruction massive des emplois » chez Vinci Autoroutes.

Chez Cofiroute, l’un des quatre réseaux dont Vinci Autoroutes est concessionnaire, les effectifs en CDI ont diminué de « 490 personnes entre décembre 2007 et juillet 2016 », a précisé à l’AFP Bernard Richard, représentant du SGPA-Unsa.

Le syndicat souligne en particulier que Vinci « s’attaque désormais clairement aux effectifs dédiés à la sécurité des clients », patrouilleurs ou agents routiers, « les fameux +hommes en jaune+ qui risquent leur vie pour assurer celles des clients ».

En moins de quatre ans, le nombre de patrouilleurs en CDI sur le réseau Cofiroute est passé de « 408 à 342 », soit une baisse de plus de 16%, et l’objectif est d’arriver à « 325 », soit une baisse de 20,3%, a ajouté M. Richard. Là où les rondes étaient auparavant faites par deux patrouilleurs, elles ne le sont plus « que par un seul », a-t-il dit.

« La qualité de service, la sécurité des clients et celle des salariés sont de toute évidence des enjeux que Vinci a abandonnés au profit d’une seule chose : l’augmentation du compte de résultat ! », dénonce le syndicat.

Interrogé par l’AFP, Vinci Autoroutes a confirmé ce préavis de grève mais assuré que « l’entreprise est organisée pour assurer la continuité de service et garantir la sécurité de ses clients ».

Sur les effectifs de la sécurité, le groupe affirme qu’ils sont « globalement stables dans la durée ». « C’est même une filière où nous recrutons », a ajouté la direction.

Vinci Autoroutes regroupe quatre sociétés concessionnaires: ASF, Cofiroute, Escota et Arcour, pour au total 6.776 salariés et 4.398 km d’autoroutes concédées fin 2015, selon le site internet de la société.

sp-pan/shu/pre