Assurance chômage: Alexandre Saubot (Medef) élu président de l’Unédic

PARIS, 28 janvier 2016 (AFP) – Alexandre Saubot, nouveau monsieur Social du Medef, a été élu pour deux ans à la présidence de l’Unédic, le gestionnaire de l’assurance chômage, où il succède à Patricia Ferrand (CFDT), a-t-on appris jeudi auprès de l’organisme paritaire.

M. Saubot, 50 ans, a pris la tête, en mars, de la puissante fédération de la métallurgie (UIMM), avant de remplacer Jean-François Pilliard à la vice-présidence du Medef en charge du pôle social le 1er janvier dernier. Il a également remplacé M. Pilliard, vice-président sortant, au bureau de l’Unédic.

Élu par les membres du conseil d’administration de l’Unédic, composé de représentants syndicaux et patronaux, Alexandre Saubot prend les rênes de l’organisme avant la renégociation de la convention d’assurance chômage, qui fixe tous les deux ans les règles d’indemnisation.

L’actuelle convention court jusqu’au 1er juillet et les partenaires sociaux doivent entamer leurs tractations à la mi-février. Avec l’explosion du chômage, la dette de l’assurance chômage devrait atteindre 29,4 milliards d’euros fin 2016.

Polytechnicien passé par les directions de l’Armement et du Trésor, par le ministère de la Culture et par le groupe bancaire Natexis Banques populaires (devenu Natixis), M. Saubot dirige depuis 2000 le groupe Haulotte, fabricant de nacelles élévatrices et de chariots télescopiques basé dans la Loire.

Fin 2014, il avait conduit sa première négociation avec les syndicats sur la modernisation du dialogue social. Elle avait finalement échoué et le gouvernement avait repris la main.

Alexandre Saubot fait de nouveau partie de la délégation patronale dans la négociation en cours sur le compte personnel d’activité (CPA).

Une alternance a lieu tous les deux ans entre syndicats et patronat à la tête de l’Unédic. La présidente sortante Patricia Ferrand, 45 ans, redevient première vice-présidente de l’Unédic.

Le nouveau bureau de l’Unédic est également composé de Benoit Willot (CGPME), Eric Courpotin (CFTC), Franck Mikula (CFE-CGC), Patrick Liébus (UPA), Stéphane Lardy (FO), Denis Gravouil (CGT), Eric Le Jaouen et Antoine Foucher (Medef),

jah/db/az