Assurance-chômage: les partenaires sociaux demandent de prolonger les négociations

PARIS, 10 décembre 2018 (AFP) – Les partenaires sociaux ont demandé au gouvernement un mois de plus pour la négociation de la réforme de l’assurance-chômage en raison du contexte social actuel, a-t-on appris lundi de sources syndicales.

Dans un courrier envoyé au Premier ministre ce week-end, les organisations syndicales et patronales demandent un report de la date-butoir de fin des négociations du 26 janvier au 22 février.

Seule la CGT n’a pas signé cette lettre car elle demande au préalable au gouvernement « de retirer sa lettre de cadrage qui impose des baisses de droits aux demandeurs d’emplois », a-t-elle indiqué à l’AFP.

Pour désendetter l’Unédic, le gouvernement a demandé aux partenaires sociaux de réaliser entre 1 et 1,3 milliard d’euros d’économies par an pendant trois ans.

La prochaine séance de négociations, qui pour l’instant ne progressent pas beaucoup en raison des positions très éloignées du patronat et des syndicats, est prévue le 18 décembre, celle du 11 décembre ayant été annulée.

far/cel/mm