Chute des inscriptions à Pôle emploi après un licenciement économique

PARIS, 30 novembre 2017 (AFP) – Les inscriptions à Pôle emploi suite à un licenciement économique ont fortement baissé au 2e trimestre, descendant à leur plus bas niveau depuis début 2000, selon des données mises en ligne jeudi par le ministère du Travail.

D’avril à juin, 31.900 licenciés économiques se sont inscrits à Pôle emploi, un nombre en baisse de 11,9% sur le trimestre et de 19,6% sur un an. Il atteint son plus bas niveau depuis le 1er trimestre 2000: à l’époque, Pôle emploi avait recensé 27.800 inscriptions suite à des licenciements économiques.

L’indicateur – qui ne recense pas tous les licenciés économiques, mais seulement ceux qui s’inscrivent à Pôle emploi – avait bondi au début de la crise financière, passant d’environ 40.000 par trimestre début 2008 à près de 80.000 mi-2009, avant de refluer et de se stabiliser entre 40.000 et 50.000 de 2011 à 2015.

La chute enregistrée au 2e trimestre s’inscrit dans une tendance initiée fin 2015.