Colgate-Palmolive réduit encore ses effectifs en Europe (syndicat)

PARIS, 22 juin 2017 (AFP) – Le fabricant américain de dentifrice et de produits d’hygiène Colgate-Palmolive prévoit de supprimer 230 postes nets en Europe, principalement dans les fonctions marketing, a-t-on appris jeudi de source syndicale.

La direction a présenté mardi en comité d’entreprise européen « un nouveau plan de restructuration » qui envisage « 230 suppressions de postes », soit « près de 5% des effectifs européens », indique dans un communiqué une intersyndicale CFDT, CFE-CGC et CGT.

En 2012, le groupe installé à New-York avait lancé un plan d’environ 2.300 suppressions d’emplois dans le monde d’ici fin 2016. Un an après, il avait annoncé son intention de supprimer 135 postes en Europe.

Cette fois, « l’essentiel de la restructuration se fait sur le marketing », la direction ayant pour objectif de « supprimer les doublons qui existent » sur les différents sites européens, a précisé à l’AFP Christian Duputel de la CFDT.

Le responsable redoute par ricochet « des problèmes sur les sites de production », puisque le groupe « fabrique des produits essentiellement basés sur un développement marketing et publicitaire ».

Dénonçant les « mauvais choix stratégiques » de la direction, l’intersyndicale affirme que les réorganisations « se chevauchent désormais dans le seul but d’enrichir un peu plus nos actionnaires ».

Sollicitée, la direction de Colgate-Palmolive en France n’avait pas réagi en début de soirée.

jta/db/phc