Collaborateurs parlementaires: Bartolone veut relancer le chantier pour réglementer leur temps de travail

PARIS, 28 janvier 2016 (AFP) – Le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone (PS) veut relancer le chantier pour réglementer le temps de travail des collaborateurs parlementaires, ce dont se sont réjouis jeudi certains de leurs représentants, alors que ces collaborateurs ne bénéficient actuellement d’aucun statut.

« Nous avons engagé il y a plusieurs mois une négociation afin de poser un cadre pour le statut des collaborateurs parlementaires » et « j’ai souhaité, avec les questeurs (députés chargés de l’administration de l’Assemblée, ndlr), compléter cette démarche et relancer une piste nouvelle afin de réglementer le temps de travail pour les collaborateurs », souvent mobilisés la nuit, a déclaré mardi M. Bartolone, lors de ses voeux aux collaborateurs, reproduits sur le site d’une organisation d’assistants.

Le président de l’Assemblée prévoit de « saisir les présidents de groupe et le bureau de l’Assemblée du principe de l’ouverture de cette négociation, qui doit aboutir avant la fin de la session », selon ses propos rapportés par le Syndicat national des collaborateurs parlementaires FO (SNCP-FO).

Outre la pérennisation de certains acquis, l’accord pourrait aussi porter sur la prime de précarité en fin de législature, en cas de licenciement du collaborateur.

Chaque député est l’employeur de un à cinq collaborateurs, qu’il rétribue grâce à une enveloppe mensuelle de 9.500 euros que lui attribue l’Assemblée.

« Les mots +négociation+ et +accord+ ont été prononcés par le président de l’Assemblée nationale: c’est une première », s’est félicité dans un communiqué le SNCP-FO, pour qui, « 2016 est l’année du quitte ou double », avant les législatives de 2017.

« Nous nous félicitons qu’il veuille inscrire dans le marbre les avancées et notamment la prochaine mise en place d’une association de députés-employeurs qui sera créée, aux fins de négociations et de conclusions d’accords », a aussi salué l’Association française des collaborateurs parlementaires (AFCP).

reb/ic/ff/pad